Conseils pour la dégustation de vin
Vin et nourriture

Avec son taux relativement faible en alcool, son acidité appétissante et l’absence d’arômes artificiels, le vin est l'accompagnement idéal à la nourriture. Me tromperais-je en pensant qu'un vin bien choisi donne une meilleur saveur aux aliments ? Sûrement pas ... La règle la plus importante dans le rapport vin/nourriture, est qu'il y a point de règles. Vous pouvez associer tout vin à toute nourriture, même du vin rouge à du poisson ! Le monde continuera à tourner. Toute personne qui se moque de vous pour avoir servi le mauvais vin, est une personne obtuse, avec de mauvais préjugés et probablement mal informée. Il y a cependant quelques simples directives pour tirer le meilleur parti des aliments et des vins.

- L’élément le plus important à prendre en considération pour marier un vin pour le marier avec de la nourriture, n'en est pas la couleur mais le corps (son taux d’alcool en d’autres termes).

- Le deuxième élément important est la teneur en tanin pour les vins rouges et le taux de sucre pour les blancs.

- Faire correspondre le corps d'un vin à la force de l’ingrédient alimentaire le plus savoureux.

- Servir du vin léger et délicat en accompagnement d’aliments délicats comme le poisson blanc ou le poulet poché et des vins plus forts et et charpentés avec de la nourriture plus robuste telle que le thon grillé aux lentilles épicées ou l’osso buco. Plusieurs vins blancs peuvent tenir le rôle attribués classiquement aux vins rouges, et vice versa.

- Le goût d’un vin tannique peut souvent se renforcer lorsqu'il est servi avec des aliments mous, notamment sans sauce et à base de viande rouge, (les sauces sont souvent plus puissantes que les aliments qu’elles accompagnent et sont par conséquent, un meilleur guide pour le choix d’un vin approprié).

- Tous les vins goûtent horriblement mauvais quand ils sont servis avec des aliments doux, à moins qu'eux-mêmes ne le soient encore plus. Ce qui limite sérieusement le choix des vins à servir avec la plupart des plats sucrés et rend les puristes du vin méfiants des sauces et plats sucrés tels que les chutneys, gelées et compotes de fruits. Cependant, des vins douceâtres peuvent aller étonnamment bien avec certains aliments salés ; un Vouvray demi-sec peut goûter magnifiquement bien avec une délicieuse sauce à la crème par exemple, alors que les vins doux peuvent très bien se marier avec les fromages selon le principe du sucré/salé, comme dans les cas du melon et du prosciutto... 

- Les aliments très acides comme les agrumes et le vinaigre peuvent endommager sérieusement les vins fins et rompre leur équilibre. Par contre, ils peuvent très bien flatter un vin légèrement acide.

- De même, un poivre noir fraîchement moulu pourrait altérer notre impression d'un vin complexe et vénérable mais agit comme un agent catalyseur de sensation sur les palais face à des vins plus jeunes et plus légers en rendant leur goût plus ample et plus riche.
 

Aliments difficiles avec du vin
Il y a très peu d'aliments qui détruisent le vin, mais les épices très fortes ont tendance à assommer les papilles de sorte que vous pouvez toujours sentir l'odeur d'un vin, mais ne pourrez pas apprécier sa dimension à sa juste valeur, car les éléments sensoriels de votre palais sont incendiés. Les artichauts et, dans une moindre mesure les asperges, peuvent curieusement donner au vin un goût métallique, revêtement qui tend à annihiler tous les vins à l’exception des plus doux et des plus forts. Ne pas oublier que la manipulation et la température d’utilisation peuvent influer énormément sur le goût final des vins.

Club Grappe © 2011. Tous droits réservés. Créé par Hostleb | Politique de confidentialité
TÉL: +961 (3) 611 603